contactez-nous par telephone au 0178766601, prix d'un appel local
Espace Client


Mot de passe oublié ?

INSOLITE: Eglise de Cendrillon ?

Pendant plusieurs semaines, les médias ont relayé une actualité immobilière et architecturale étrange : une église en forme d’escarpin ouvrirait ses portes à Taïwan. N’en déplaisent aux adeptes du concept, la nouvelle était fausse. Pour autant une structure baptisée « l’ église de Cendrillon » a bien été inaugurée hier, lundi 8 février 2016…

UN NOM QUI PRETE A CONFUSION

A l’occasion du nouvel an chinois, une structure appelée « l’église de Cendrillon » a été inaugurée près de Budaï, ville balnéaire de Taïwan. Avec sa forme d’escarpin monumental, le bâtiment a forcément suscité l’attention et les questions. Les médias ont d’ailleurs largement évoqué la possibilité que l’édifice soit une église destinée à attirer les femmes par sa forme peu commune. La nouvelle relayée sur les réseaux sociaux avaient vu se soulever les boucliers des féministes, accusant le projet de sexisme affiché.

MAIS "L'EGLISE DE CENDRILLON" N'EST PAS UNE EGLISE...

Mais la rumeur a finalement été démentie par la Southwest Coast National Scenic Area. Cette agence de développement de la région est en effet la commanditaire du bâtiment. Chiffré à 23 millions de dollars, l’édifice n’aura aucune vocation religieuse. Pas de messes donc, si ce n’est, à terme, la célébration éventuelle de « mariages pour les touristes » selon l’agence taïwanaise. Aujourd’hui, « l’ église de Cendrillon » est une immense attraction pour touristes, jeunes mariés et amoureux en tête de liste !

UN MONUMENT COMMEMORATIF

Mais pourquoi donner au bâtiment cette forme d’escarpin géant bleu de 17 mètres de haut ? Il s’agit en fait d’un monument commémoratif, tout simplement ! Pour la petite histoire, dans les années 50, les lieux étaient pollués par l’arsenic. De nombreux habitants ayant respiré cet air vicié ont contracté la « maladie du pied noir », une gangrène qui, dans certains cas, a obligé les patients à se faire amputer des pieds. La forme d’escarpin a donc été choisie en mémoire de ces « nombreuses femmes qui ont perdu leur rêve de pouvoir marcher sur un tapis rouge de mariage sur des hauts-talons », affirme l’autorité taïwanaise. Les féministes ne devraient pas trouver grand-chose à redire à cette explication…