contactez-nous par telephone au 0178766601, prix d'un appel local
Espace Client


Mot de passe oublié ?

Location saisonnière : Comment rentabiliser votre appartement durant les vacances ?

Louer son logement à des touristes pendant ses propres vacances est une pratique rentable et de plus en plus adoptée. De nombreux français sont séduits par la souplesse de cette formule : ce sont eux qui choisissent leurs locataires et fixent le prix en fonction de la période et de la durée de la location. Le logement se situe à  Paris, sa proche banlieue, une ville touristique, au bord de la mer, à la montagne, ou non loin de sites historiques, il intéressera les vacanciers !

En situation de location saisonnière, un bien peut être loué ou sous-loué.

La location : En tant que propriétaire, certaines règles sont à respecter. Un bail de location saisonnière  doit être établi, comportant le prix de la location, la durée de la location, un descriptif des lieux, l'adresse, la situation, le confort (équipement), l'agencement intérieur et les modalités de paiement. Ce dernier doit être établi en deux exemplaires et signé par les deux parties. La durée maximale d'un contrat de location saisonnière est de 90 jours consécutifs, non renouvelable. Les revenus générés par les loyers sont soumis à l'impôt sur le revenu. Ils doivent être déclarés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux ("BIC") sous le régime micro-BIC. Sur les recettes générées par la location, vous bénéficiez d'un abattement de 50% ce qui signifie que seul 50% des loyers générés sont imposables. Le propriétaire doit bien veiller à ce que son assurance prévoit la location saisonnière, en cas contraire il devra souscrire à une assurance spécialisée.

La sous-location : La sous-location consiste à louer son logement en location à une tierce personne. Le loyer est pris en charge par le sous-locataire et ne doit pas dépasser celui d'origine.  Il est impératif que le propriétaire en soit informé et surtout qu'il l'autorise par écrit : la sous-location non autorisée peut entraîner la résiliation du bail. Il est conseillé de rédiger un bail par écrit, en deux exemplaires, signés par le locataire et le sous-locataire. A noter que cette pratique peut comporter des risques pour le locataire d'origine. En effet, en cas d'impayés ou de dégradation du logement, c'est au locataire qu'en revient la responsabilité. Le locataire doit souscrire auprès de son assureur une garantie "recours du sous-locataire", afin d'éviter tout risque pendant la période où il sous-louera son logement.

Le loueur devra annoncer sa location, il existe deux solutions : passer par une agence ou gérer cette gestion de particulier à particulier. Pour une location occasionnelle (quelques semaines par an), passer par une agence n'est financièrement pas intéressant, car la propriétaire devra  déduire du loyer espéré au moins 20 % de frais, et jusqu'à 40 % si l'accueil et le ménage sont inclus dans la prestation.

Pour réserver leurs vacances, 82 % des français disent consulter des sites Internet (OpinionWay avril 2012). Les sites spécialisés dans les locations de vacances abondent et permettent de toucher un grand nombre de personnes. Les sites de locations saisonnières les plus visités sont Homelidays.com, Bedycasa, Oudormir.com, Airbnb, Abritel et Leboncoin. Le loueur doit payer des frais de  20 € à 90 €, selon le nombre de semaines où elle apparaîtra sur le site et la qualité des services proposés (traduction en plusieurs langues, publication simultanée sur d'autres sites, assistance technique, numérisation des photos, etc.). Hors Internet, le louer peut s'adresser à un quotidien national et aux petites annonces. En plus des pages traditionnellement consacrées aux annonces immobilières, la plupart éditent des dossiers spéciaux de locations de vacances. Le propriétaire devra prévoir environ 60 € pour trois parutions d'un texte de trois lignes.

En quelques mots, malgré quelques contraintes, la location saisonnière semble être la solution parfaite pour les propriétaires qui souhaitent rentabiliser leur biens, ou pour les locataires qui souhaitent économiser de l'argent lors de leur absence.

Après ça, les propriétaires et locataires pourront profiter de leurs vacances l’esprit tranquille !

www.gerermonbien.com